Brexit mon amour

A part qu’un grand sentiment de bonheur m’anime, je doute être capable d’exprimer ce que j’envisage depuis le vote historique des Britanniques pour sortir de l’UE. Comme j’ai donné un peu – trop – depuis 2005, j’ai peut-être au moins un peu de quoi reconnaître et apprécier une victoire. Surtout quand il s’agit d’une victoire de la démocratie. Il y a néanmoins un commentaire qui semble s’imposer (que bien d’autres ont fait avant moi).

Quelles que soient les raisons – généralement distordues sinon tout simplement fausses – que donneront les médias et les partis, les européistes, dans les semaines, mois et années qui viennent (après quelques habituels gros délits d’initiés, “les marchés” vont, quant à eux, vite reprendre leur marche gentiment dans un élan retrouvé, comme pour tout le monde satisfaits de la nouvelle situation, il n’y a pas de quoi en douter un seul instant) pour tenter de renverser la dynamique (c’est à dire pour faire avaler aux Anglais qu’on fera semblant de tout changer tout en ne changeant rien), un strict fait s’impose, par le miracle du fait accompli, à la conscience des gens, même les plus lavés du cerveau : il est possible de sortir de l’Union européenne. Et cet acquis communautaire là (raison pour laquelle je me permets cet emprunt), c’est effectivement à tous les “européens” – je veux dire, à tous les sujets de l’empire dont l’Annexe UE et la maison mère dans la foulée viennent d’en prendre une bonne dans la gueule – qu’il vient d’être octroyé, par la grâce du peuple anglais. Vive l’Angleterre.

A présent que nous savons tous qu’il est possible de le faire, nous le ferons.

Non seulement ce bouleversement historique mais aussi la manière si – inhabituellement – démocratique qui le caractérise nous ont secoués. Les réactions fusent de toutes part. Et, fait au demeurant paradoxal, on constate aussi que les grands esprits se rassemblent… en silence : nous voilà tous affamés de savoir ce qu’ils ont à dire. En attendant, il y a aussi et surtout une chose à faire : écouter les réactions des officiels. Parce qu’on sait déjà que la démocratie ne compte pas pour l’UE. Et on sait encore mieux, peut-être, combien nous sommes devenus sujets d’un empire médiatique qui sait déjà trop bien nous faire confondre la réalité et ses récits. Or là, état de grâce : les chefs d’État reconnaissent le fait. Pas d’entourloupe. Pas d’entourloupe ?

Blague à part, on peut toujours se poser la question : la City sort-elle de l’UE ? D’abord, la question a-t-elle même un sens ? Si vous avez tendance à croire que la géopolitique a son intérêt, vous serez peut-être amenés, comme moi, à croire que oui, d’une certaine manière… mais sans être évidemment plus avancés.Le fait, en l’espèce, est que personne n’en sait rien.

Passons-en à présent à l’info du jour. C’est le twit reproduit en exergue. Cette manipulation a ceci de particulièrement remarquable qu’elle triture non seulement votre subconscient mais aussi votre conscient. Bref, elle est mauvaise. Il est aisé de voir que la détermination arbitraire d’une courte classe d’age – 18 à 24 ans – de gens bien dressés par l’éducation nationale et la télé fait apparaître ce seul fait gênant : les jeunes, comme tout le monde, apprennent, et ils vont maintenant avoir le temps de le faire dans des conditions plus sereines et plus saines.

Mais l’affaire est bien plus sordide que ça : en réalité, si quelque chose comme les deux tiers des très jeunes citoyens paraissent aimer “L’Europe”, la raison est principalement que parce qu’on ne voit pas que c’est seulement deux tiers des votants, sachant que l’écrasante majorité fait la seule chose qu’il y a à faire avec l’UE : aller à la pêche !

Évidemment, ce sondage nous apprend surtout que les gens qui ont eu un minimum de temps pour l’apprendre le savent : il faut quitter l’Union européenne.

Non pas du tout coûte que coûte, mais parce que ça ne coûte d’ailleurs rien de le faire.

 

 

16 Responses to “Brexit mon amour

  • “parents should slap their sissy children”. This was also the same campaign in which a senator’s wife said that the amendment was intended to “protect the Caucasian race.” I wouldn’t be caught anywhere near a church that would give money to such despicable political campaigns.

  • Satya Deva, when are you going to grow up and allow me to post whatever i feel like . Why you so negative towards poor lanuguges like hindi. There is osho’s villege , osho’s dance and sannyasin music in the vedio besides hindi which you could have enjoyed.please come out of this childish thinghs, you are hurting yourself only if you carry too much hate in you towards everything in life

  • ,,Let’s talk about drugs.. ..wait, here’s a definition: anything that alters your physiology, or mentality. Hmm.. food?!…Yeah, we’re about to hit ugly space.., or, the space where all the bullshit language collapses, and we either open our eyes, or shut the fuck up…If you are stunningly aware of all that you do.., great! If not.. well now,.. we’ve some conversation to be had, eh?!..When you understand your God/Goddess-ness,.. smiles!,.. until,.. we’re Still chatting!(Vegan, that’s been one of my methodologies of mental/soul work).Peace and LoveJere

  • Non dire più queste cose, non ti ha fatto nulla, finiscila…te lo dico gentilmente non farmi arrabbiare percgè non è vello quello che hai detto, lei non è una troia capito? Non la conosci quindi..non puoi dirlo!Con amore

  • Ce qui est pathétique, c’est de ne pas reconnaître la haine ou la mauvaise foi de la majorité des Français contre Nadal.C’est une banalité de base quand on entend parler de lui.Faut dire qu’en plus d’être Espagnol, il est Catalan (comme d’ailleurs une bonne partie des bons joueurs de la péninsule : du Principat, des Iles, du Pays valencien).Alors tout s’explique.

  • Danny gaat veel later de serie uit dan Charlie, dus ik denk gewoon dat ze meegaat met Nick, of Rikk gaat Danny wat aandoen, en dan kan ze het allemaal niet meer aan.

  • Interestingly and by coincidence, the TV repeated the movie Chocolate and because your reference to it, I saw the film again. The book as I told you is different, but, the book and the film is a hymn to freedom and against the religious fanaticism and intolerance. It apply to all religions. Just imagine a single mother arriving at any village of Anatolia, without using the hijab, on Ramadam time, opening a chocolate shop! And eating during the day. What would happens to her? At least, the film and the book left a message of hope in the end, that tolerance and freedom will prevail.

  • Lucas, vá chupar a pica do seu professor universitário/padre/seminarista/bispo ou blogueiro que você costuma consultar como fonte. Todo detrator do Olavo na Internet, no fundo, é um chupador de pica enrustido ou em vias de se assumir, pois sabe que é exatamente isso que merece e que vai ouvir.No que depender de mim, você não passará vontade: vá chupar uma boa pica, viado safado!

  • After examine just a few of the blog posts in your website now, and I really like your way of blogging. I bookmarked it to my bookmark website checklist and shall be checking back soon. Pls check out my website online as nicely and let me know what you think.

  • Decía Malcolm X que prefería a los blancos abiertamente racistas, porque iban de cara…" son como las serpientes de cascabel, avisan de su presencia"…con los grupos mediaticos pasa algo parecido…los que hay que dicen que son de derechas, y los hay que no lo dicen, y también son de derechas.un abrazo

  • Nice video guys, … Nice video guys, the only thing missing is the detail on how hard you probably had to work to get that deer. Looks like you were out their for a while, well done.

  • You have more useful info than the British had colonies pre-WWII.

  • patty scrive:Ho avuto la fortuna di assistere a questa bellissima opera ad Agrigento, sotto la valle dei Templi. Grandissima emozione anche per uno che non ama tanto il teatro: scene e scenografia bellissime, cantanti e attori bravissimi, musica di altissimi livelli,il tutto all’interno di un contesto unico al mondo…la valle dei Templi di Agrigento. Complimenti in particolare a Michele Guardì regista e soprattutto al musicista Pippo Flora che ha composto musiche veramente indimenticabili.

  • I must show my respect for your kindness giving support to those who really need help on your content. Your personal dedication to getting the message all around was wonderfully insightful and has consistently permitted employees much like me to reach their desired goals. The important report can mean a whole lot to me and much more to my mates. Thank you; from each one of us.

  • Movie popcorn is sooooo much better than store bought. Might just have to make a trip down to Sierra for some of the real stuff and then snuggle in for a good movie or two. ))

  • E aí Cueca!!Thanks Buddy!Life is crazy… family, studies, and work have been keeping me away from most of my friends. I hope to get things can get sorted soon so that I can catch up with you all.Abraço e Axé!

Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*